Test sur la respiration

 

Nous cherchons a prouver qu'ils existe deux catégories de fruits, les fruits climactériques et les fruits non-climactériques et que certains fruits placés ensemble murissent plus vite que s'ils étaient seuls.



Matériel:

-2 boitiers Exao

-2 sondes à O2

-2 sondes à CO2

-2 sondes à éthanol

-1 balance

-1 boite à dissection

-1 pomme qui a commencé à murir seule

-1 pomme qui a commencé à murir avec une autre pomme



Protocole:

On coupe un morceau de la pomme qui a commencé à murir seule et un morceau de la pomme qui a commencé à murir avec une autre pomme. Ces deux morceaux doivent avoir la même masse. On enlève la peau sur les conseil du professeur car cela pourrait être un obstacle à la respiration. Puis on met les morceaux de pomme dans deux boitier différents. On installe les sondes et on lance l'expérience.

 

  Graphique pomme ayant commencé a murir seule

 

On peut voir une très légère hausse du taux de CO2 dans l'air. On en déduit que le fruit respire, il fait donc parti de la catégorie des fruits climactériques.

 

 

  Graphique pomme ayant commencé à murir avec une autre pomme

 

On remarque une augmentation du taux de CO2 dans le milieux. Il passe de 0,15% de CO2 à 0,20% de CO2 dans l'air. La respiration est plus importante qu'avec la pomme qui a commencé a murir seule, cela veut donc dire que le fait de murir avec une autre pomme a accéléré la maturation de cette pomme.

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site