Séance 3

Création d'un site internet qui fera office de dossier pour nos TPE.

 

Mise en commun des expériences réalisées à la maison :

Expérimentation 1 : La température

Vérifions l'effet de la température sur deux pommes non mûres. L'une sera placée dans un lieu froid (réfrigérateur), une autre dans un lieu à température tempérée.

Une semaine après, on remarque que la pomme ayant été exposée à une température tempérée est plus mûre que la pomme étant restée dans le réfrigérateur.

On en déduit donc que le froid ralentit la maturation des fruits.

 

Expérimentation 2 : L'humidité

Vérifions l'effet de l'humidité sur deux pommes non mûres. L'une sera placée dans un milieu sec, et l'autre dans un milieu humide (sur un papier absorbant humidifié, changé chaque jour), et ce pendant une semaine.

Une semaine après, les deux pommes en sont au même stade de maturation.

On en déduit que l'humidité n'affecte pas la vitesse de maturation des fruits.

 

Après quelques recherches, on sait que la peau des pommes est imperméable et empêche l'eau de s'infiltrer dans la pomme. Cette affirmation est vérifiable en baignant une pomme dans un saladier rempli d'eau. On remarque ainsi que l'eau coule le long de la pomme sans s'infiltrer.

 

 

Problèmes :

-Comment démontrer si l'acidité du milieu a une influence sur la maturation d'un fruit ? Hypothèse formulée : Mesurer l'acidité d'un milieu à l'aide d'un pH mètre. Est-ce possible ?

-Comment tester l'influence de la luminosité sur ce processus ? Protocole proposé : Se servir d'une lampe UV et suivre l'évolution d'un fruit exposé aux rayons pendant une durée déterminée.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site